Natura Naturans (2019)

Acrylique sur papier et sur papier intissé marouflé sur châssis (formats divers)

La notion de Natura naturans empruntée à Spinoza fait référence à une nature en train de se faire comme substance présente au sens et à l’imagination. Cela implique l’intériorité d’un processus qui s’inscrit dans un mouvement de flux continuel. Il s’agit pour moi de retranscrire cette nature foisonnante qui frémit et vibre dans l’espace.  Ce travail qui engage tout le corps est toujours réalisé au sol, à l’horizontale ; il nécessite concentration et énergie jusque dans le report du “pinceau” sur le support. Il impose d’être à l’écoute de ce qui se passe en soi, d’être attentive à la mesure de son geste. Il y a dans ce processus de recouvrement et de répétition de la trace, aussi infime soit elle, cette nécessité à retrouver cette ” tension” du vivant, à l’origine de toute chose.

Acrylic on paper and on non-woven paper mounted on frames (various sizes)

The notion of Natura naturans borrowed from Spinoza refers to a nature being made as a substance present to the sense and imagination. It implies the interiority of a process that is part of a continuous flow. For me, it is a question of retranscribing this teeming nature that quivers and vibrates in space.  This work which engages the whole body is always carried out on the ground, horizontally; it requires concentration and energy until the transfer of the “brush” on the support. It imposes to be attentive to what is happening in oneself, to be attentive to the measure of one’s gesture. There is in this process of covering and repetition of the trace, however minute it may be, this necessity to find this “tension” of the living, at the origin of all things.